Les plaquettes gravées de la Cova del Parpalló (Gandía, Valencia). III. Le Solutréen Supérieur

Vitrina 21
L'art paléolithique offre une importante représentation d'animaux, un nombre aussi estimable de signes de typologie variée et de très rares figures humaines. Les espèces animales les plus figurées coïncident avec les ongulés ayant un poids en viande plus élevé, témoignant d'un soucis iconographique non dépourvu d'une certaine signification économique. Au Parpalló, les espèces qui réunissent le plus grand nombre d'images sont les bovidés, les équidés, les cervidés et les caprinés; le sanglier, le renard, le lynx, quelques canidés d'identification difficile, la perdrix et une anatidé complètent la liste.
Back to top