Stèles funéraires féminines

Tarima estela
Des stèles comme celle-ci étaient enfoncées dans la terre et marquaient l'emplacement de tombes  de personnages célèbres. Dans ce cas précis, il s'agit d'une stèle trouvée à La Serrada (Ares del Maestre, Castellón) datée entre le IVe et le IIIe siècle av. J.-C. et dont la tête n'est pas conservée. Elle représente un personnage féminin paré de bijoux (trois colliers et une ceinture à pendentifs) et de vêtements soignés que l'on identifie grâce au liseré décoratif dans la partie inférieure de la tunique.
Back to top